Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog

Nom du blog :
tpesae1l1
Description du blog :

Catégorie :
Blog Musique
Date de création :
13.02.2008
Dernière mise à jour :
20.02.2008

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or tpesae1l1
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· .
· La Guerre
· Conclusion
· La Pauvreté
· Introduction

· .
· .
· .
· .
· .
· Le Pouvoir
· .
· .
· Le Racisme
· .

Voir plus 

Statistiques 33 articles


Derniers commentaires Recherche
Recherche personnalisée

.

Publié le 13/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
TPE 2008

Pour notre TPE, nous avons choisi de prendre le thème: Art, Littérature et Politique. Pour traiter le sujet : La Chanson Engagée.

Nous avons choisi de surligner certaines paroles de chansons afin de montrer leur importance.


Introduction

Publié le 14/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
Le chanteur engagé est un artiste qui, en prenant conscience des problèmes de la société de son époque, met son art au service d'une cause. Il existait déjà des chanteurs engagés avant les années 1960 comme Woody Guthrie qui a fait connaitre au public le "Protest-song" en Amérique. Il s'agit d'une chanson enagée souvent accompagnée d'une ou plusieurs guitares et qui traite des sujets politiques ou sociaux courants.
Mais la diffusion de la musique engagée ne s'est réellement faite qu'avec l'apparition des nouveaux médias comme la télévision dans les années 1960. Elle atteindra un niveau maximal qu'à partir des années 1980 qui marque le passage du vinyle au CD et l'apparition des nouvelles stations de radio comme NRJ. De nos jours, des sites internet comme Dailymotion permettent de connaitre de nouveaux chanteurs comme Koxie qui dénonce dans sa chanson "Garçon" la vulgarité de certains hommes envers les femmes.
Nous allons donc présenter ces chanteurs dits "engagés", à leur art et à leur façon de le diffuser. Nous verrons ainsi les quatre thèmes récurrents dans la chanson engagée qui sont la pauvreté, le pouvoir, le rascisme et la guerre.

La Pauvreté

Publié le 14/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
La Pauvreté
Coluche ou Michel Gérard Joseph Colucci de son vrai nom, est né le 28 octobre 1944 à Paris. Il est décédé d'un accident de moto dans la commune de Grasse le 19 juin 1986 . Coluche revendique sa grossièreté mais d'après lui : « sans jamais tomber dans la vulgarité », il fut très vite connu pour son impertinance, et sa liberté d'expression en s’attaquant aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine.

.

Publié le 14/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1

Vidéo Youtube




Misère , créé en 1978 est l'un des sketchs les plus connus de Coluche. Dans cette chanson, Coluche dénonce la pauvreté qui touche de plus en plus les français. Il parle ainsi de "nouveaux pauvres".

Misère, misère !
C'est toujours sur les pauvres gens
Que tu t'acharnes obstinément

Misère, misère !
ça sera donc toujours les salauds qui nous bouff'ront
L'caviar sur l'dos
Misère, misère !


Tu te fais l'ennemie des petits
Tu te fais l'alliée des pourris,des pourris

L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres
Ce qui est la moindre des choses

Convenons-en
Convenons-en !

(dans le sketch la chanson s'arrête là)

Misère, misère!
Peut-être qu'un jour ton président
Sentant monter notre colère
Misère, misère !
Devant les peuples sans frontières
Alors il s'en mordra les dents
Misère, misère !

Tu repartiras d'où tu viens
En emportant tous tes chagrins
Et j'te..

L'argent fera bien le bonheur des pauvres
C'qui sera la moindre des choses
Convenons-en
Convenons-en !



La première partie de la chanson est caracterisée par un rythme binaire à la guitare accoustique. Coluche insiste sur le mot "misère", en particulier sur le "r". Par cet effet, il montre que la misère est un problème grave pour la société. A partir du passage "tu te fais l'alliée des pourris", Coluche chante sans guitare et avec un ton assez mélancolique pour montrer son désarrois face à cette montée de la pauvreté.

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
.
Les Restos du Coeur ont été créés par l'humoriste et acteur Coluche, le 26 septembre 1985 en vue de distribuer gratuitement de la nourriture aux plus demunis. L^'annonce se fit à la radio, Coluche déclara : «J'ai une petite idée, comme ça... Si y'a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu'on commencerait par faire à Paris et puis qu'on étalerait dans les grandes villes de France». Coluche savait que le meilleur moyen pour répendre les Restos, c'était d'utiliser sa propre image et celle de ses amis. En un hiver, il a constitué autour de son idée une bande d'Enfoirés. Chaque année toute la bande se reunit sur scène. C'est un évenement médiatique très populaire.

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1

Vidéo Youtube




La chanson des Enfoirés a été composée par Jean-Jaques Golman en 1986. Elle est devenue en quelques temps une chanson populaire et incontournable en France. Cette chanson, emblème des Restos du Coeur, est un appel à la générosité et à la solidarité. Elle est d'ailleurs reprise chaques années sur l'album des Enfoirés. Le clip que nous avons choisi montre l'enregistrement en studio de la chanson et le travail des différents bénévoles.

Moi, je file un rancard
A ceux qui n'ont plus rien
Sans idéologie, discours ou baratin

On vous promettra pas
Les toujours du grand soir
Mais juste pour l'hiver
A manger et à boire
A tous les recalés de l'âge et du chômage

Les privés du gâteau, les exclus du partage
Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste
Demain, nos noms, peut-être grossiront la liste

Refrain :

Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid
Dépassé le chacun pour soi
Quand je pense à toi, je pense à moi

Je te promets pas le grand soir
Mais juste à manger et à boire
Un peu de pain et de chaleur
Dans les restos, les restos du cœur

Autrefois on gardait toujours une place à table
Une soupe, une chaise, un coin dans l'étable
Aujourd'hui nos paupières et nos portes sont closes
Les autres sont toujours, toujours en overdose

Refrain

J'ai pas mauvaise conscience, ça m'empêche pas d'dormir
Mais pour tout dire, ça gâche un peu l'goût d'mes plaisirs

C'est pas vraiment ma faute si y en a qui ont faim
Mais ça le deviendrait, si on n'y change rien


J'ai pas de solution pour te changer la vie
Mais si je peux t'aider quelques heures, allons-y
Y a bien d'autres misères, trop pour un inventaire
Mais ça se passe ici, ici et aujourd'hui

Refrain



Dans cette chanson, un clavier et un synthétiseur sont en grande partie responsables de la musicalité. La guitare électrique est un instrument secondaire, idem pour la batterie qui produit un rythme assez rapide.

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
.
Les Berurier Noir est un groupe fondé en 1978. C'est d'abord un trio jusqu'en 1984, composé de Loran, François et Dédé. Plus tard, Pascal, Masto, Helno, Laul, La grande Titi et La petite Titi les rejoindront. Les Béruriers Noir sont un groupe phare des années 1980 qui bâtissent leurs succès en s' engageant, et en dénonçant d'après eux, tous les maux de la société française: du Front National aux sectes en passant par la violence et la folie et la police.

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
On a faim des Bérurier Noir a été écrite et composée en 1987. Elle parle des difficultés qu'ont les SDF pour trouver de la nourriture.

Du pain, du vin et du Boursin
Oui mais les pauvres ont toujours faim
Tout ce gâchis de nourriture
Nous ne mangeons pas les ordures
Partage ton verre partage ton pain
Comme par hasard il n'y a plus rien

Salut à l'Armée du Salut !
On fait la manche dans la rue!

On a faim en Afrique !
On a faim au Mexique !
On a faim en Asie !
On a faim même ici !

Rien à becqu'ter dans le squatt
Rien à grailler même pas les boîtes

Un petit chèque humanitaire
Directos les poches à Drucker

Bientôt on crève voilà l'hiver
Encore un peu d'Soupe Populaire

As-tu remercié les Bouddhas
Avant d'entamer ton repas ?


On a faim on veut du riz !
On a faim des spaghettis !
On a faim des brocolis !
On a faim à Paris !


Salut à la Croix-Rouge française
Bouffer des boîtes ça conserve
Salut même aux Restaus du Cœur
C'est tout-d'mêm'mieux que chez les bonnes sœurs !

En revenant de la Fontaine
J'ai attaqué mon frites-merguez
T'as pas balle cent, eh kamarade !
J'ai pas une thune mêm'pas pour le oim !

On a faim comme des loups !
On a faim mais pas des coups !
On a faim on veut des frites !
On a faim mais pas des flics !


Partout on a faim c'est la guerre
Dans tous les quart-mondes de la Terre

Et on a faim aussi à l'Ouest
Du Nord au Sud et même à l'Est
Et on a faim dans toutes les gares
As-tu pensé aux jeunes clochards

T'as pas balles cent, eh kamarade ?
J'ai pas une thune, j'roule en jaguar !


On a faim du mafé !
On a faim dans les foyers !
On a faim on fait la manche !
On a faim et "merde in France" !


Combien y a-t-il de gens qui crèvent
Dans l'oubli, le froid,la misère
Et combien y a-t-il de gros bourges
Qui remplissent les poubelles de bouffe

Salut au restau tunisien
Un bon couscous ça fait du bien !

Mais depuis qu'j'ai mangé mon chien
Je suis d'venu végétarien


[SIZE=12]On a faim des céreales !
On a faim et pas des chats !
On a faim
On a faim et pas des rats !


[i]Chaque couplet débute par un passage au saxophone, accompagnée d'une guitare et d'une boite à rythme. Le saxophone donne un aspect festif contrairement aux rythmes répétitifs produient par les autres instruments.
Dans le refrain, l'expresion "On a faim" est reprit avec insistance comme une sorte de cri de guerre. On retrouve cette insistance à la fin de cette chanson.[/i]

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1
.
Keny Arkana, née en 1983 à Boulogne-Billancourt, est une rappeuse française engagée. Elle milite activement pour des causes proches de la philosophie altermondialiste (c'est un mouvement social composé à l'origine d'acteurs divers qui défendents des valeurs socilales et environnementales comme la mondialisation ou le développement humain , ne s'approchant d'aucun partit politique) avec « La Rage Du Peuple », collectif créé en 2004 à Noailles, quartier du centre ville de la cité phocéenne.

.

Publié le 15/02/2008 à 12:00 par tpesae1l1

Vidéo Youtube




Victoria est une chanson autobiographique écrite en 2007 par Keny Arkana. Elle raconte les difficultés que sa famille a rencontré en arrivant en France, et celles qu'elle a connu en Argentine durant la guerre.

Moi c'est Victoria, née il y a quatorze printemps
Dans un village près de Salta, dans lequel je vivais avant
Cela fait maintenant plus de dix ans
Qu'avec papa et maman
Mes frères et mes soeurs
On a quitté nos champs
On est venu s'entasser dans une de ces cabanes, à l'entrée de la ville
C'est papa qui l'a construite, mais elle n'est pas finie

Je n'ai que des vagues souvenirs du village
Maman pleure quand elle m'en parle car elle n'aime pas la vie ici

Des étrangers ont brûlé nos maisons pour nous voler nos terres
Papa s'énerve moi je comprends pas, il parle d'agro-alimentaire
Il dit que les politiques sont des prédateurs qui sèment la peur
Et qu'ils ont un estomac à la place du coeur
Ici pas de travail, aucune prière ne s'exauce

Après les cours avec ma soeur on va vendre des bracelets, deux pesos
Et malgré tous ces efforts, demeurent ces jours sans repas
La nuit maman pleure, la nuit maman ne dort pas

Refrain :
No llores hija mia (ne pleure pas, ma fille)
Yo, no perdì las esperansas (moi, je n'ai pas perdu l'espoir)
Des los bandidos dictadores (des bandits dictateurs)
Jamàs podràn destruir la lucha de los peublos (jamais ils ne pourront détruire la lute des peuples)
que no pueden olvidar a sus desaparecidos (qui ne peuvent pas oublier leurs disparus)


Mon voisin m'a dit : Pendant la dictature, c'était plus dur
Alors j'vais pas me plaindre, même si ici y a pas de futur
Moi j'aime bien les études, on m'a dit : C'est bien mais inutile
Ici, beaucoup ont arrêté avant même de savoir écrire

Dans mon jardin secret, j'cultive le rêve d'être médecin
Soigner tous ces enfants malades, qui ne mangent pas à leur faim
J'comprends pas dans la ville j'vois bien tout ces petits faire la manche

Devant le mépris de ceux qu'on appelle les gens bien
J'm'interroge, ne voient-ils pas la misère ?

Il nous écrasent pour bénir l'homme venu de l'autre hémisphère
Papa dit qu'on est traités comme des chiens
Dieu merci, j'ai ma famille, plus loin y a des orphelins qui vivent dans les décharges.[/SIZE]
Des fois je pleure en cachette,
Mais pas longtemps car j'pense à mes aînés qui ont connu le chant des mitraillettes.
Et puis grand-mère disait toujours : La vie, c'est l'espoir
Si t'en n'as plus, t'es comme mort, et vivre relève de l'exploit

Refrain


Papa est à bout, il a frôlé la folie
Quand un matin il a appris
Que la banque lui avait volé ses économies

Impuissant, tout le monde était affolé
Il était pas le seul, c'est la nation entière qui s'était fait voler
Depuis ce jour, avec beaucoup de gens de la ville
Ils bloquent les routes, pour bloquer l'économie du pays
C'est leur façon de se faire entendre
Mais moi, j'ai peur quand il s'en va, y en a qui reviennent pas, la police est violente
Ils les appellent Piqueteros
Et les journaux sont des menteurs
Ils disent que c'est des bandits, après il y a des gens qui ont peur

Papa dit : Ils peuvent tuer des hommes, mais ils ne tueront pas la mémoire
Les mères des disparus chantent toujours contre l'oubli
On vit le fruit d'une démocratie ratée

Dans un pays si riche, tant d'enfants ont dans le ventre qu'une tasse de Mate.
Parce qu'on est dirigé par la mafia du crime
Moi j'comprends pas et quand j'demande pourquoi
On m'répond toujours : Parce qu'on est en Argentine



Dans cette chanson, c'est son enfance que Keny Arkana raconte à travers les mélodies d'un piano et de quelques notes à la guitare. Cela permet de mettre en parallèle la tristesse et la colère du texte. Le refrain est chanté en espagnol, cela situe donc l'origine de l'interprète.
1 2 3 4 | >>> | Dernière page